A propos du Palazzo della Rovere

Print Mail Pdf

Palazzo della Rovere_Esterno Façade du Palazzo della Rovere

L'Ordre du Saint-Sépulcre est, de par ses Statuts, un Organisme Central de l'Église Catholique, avec environ 30 000 membres dans le monde – des Chevaliers et des Dames - dont la mission est de soutenir par leurs dons généreux les œuvres pastorales, éducatives et sociales du Patriarcat Latin de Jérusalem (qui comprend les territoires de Jordanie, Palestine, Israël et Chypre).

La dimension caritative de la vie de l'Ordre s'accompagne d'un engagement spirituel intense de la part de ses membres et de leur participation à des pèlerinages en Terre Sainte qui renforcent les liens entre l'Église universelle, les Églises locales et l'Église Mère de Jérusalem.

Les responsables et les membres de l'Ordre sont tous bénévoles. L'Ordre ne dispose que d'un seul bâtiment, donné par le Saint-Siège : le Palazzo di Domenico della Rovere in Borgo, situé Via della Conciliazione à Rome. En administrateur fidèle et prudent, l’Ordre a le devoir de préserver tout ce qui lui a été confié et qu'il gère en toute transparence. Le bâtiment historique date de plus de cinq siècles et a été construit avant l'actuelle basilique Saint-Pierre.

Une partie du bâtiment était jusqu'à récemment louée à une société hôtelière afin de couvrir les frais de fonctionnement de l'Ordre, de sorte que tous les dons reçus puissent effectivement être destinés au Patriarcat latin de Jérusalem. C'était l'objectif initial.

Depuis l'automne 2020, conformément aux règles de transparence imposées par le Saint-Siège, l'Ordre cherche une nouvelle entreprise pour gérer l'espace hôtelier et prendre en charge les travaux de restauration nécessaires avec l'approbation de la surintendance et de la municipalité de Rome.

Une Commission internationale a été instituée, en son temps, par le Grand Maître de l'Ordre. Cette Commission a indiqué ses préférences et a choisi - conformément aux normes établies par le pape François pour le Saint-Siège - les manifestations d'intérêt, après une étude de marché, qui correspondent le mieux aux besoins et aux objectifs de l'Ordre. Chaque étape fait l'objet d'un rapport et de l’approbation du Secrétariat d’État à l'économie. L'Ordre est conscient de sa responsabilité de préserver et de gérer la propriété avec soin et transparence, à la lumière de sa mission d'évangélisation et de protection de la Terre Sainte.

Cette ligne éthique est claire dans les discussions préliminaires en cours avec les entreprises hôtelières candidates.

 

(Mai 2022)